Clémentine tient salon

0
248

Si vous êtes venu voir « Mme Ray­monde exagère » au Vingtième Théâtre, vous avez dû remar­quer le lever de rideau de Clé­men­tine avec « Mobile appar­ent », une chan­son drôle­ment (im)pertinente de Bernard Joyet et Dominique Desmons qui a tenu sa promesse puisque pas un télé­phone n’a son­né en 35 représentations !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=MDtJkkyQOeQ[/youtube]

« Clé­men­tine tient salon » est une con­férence chan­tée de savoir-vivre et de bonnes manières en com­plic­ité avec Daniel Glet et mise en scène par Xavier Lacouture.

Clé­men­tine est déli­cieuse­ment insup­port­able comme car­i­ca­ture de la bour­geoise de salon. Elle abor­de les thèmes les plus clas­siques — le mariage, les enfants, la bien­séance — avec un sec­ond degré bien aigu­isé, drôle­ment effi­cace et sans fausse note. On passe un très bon moment, bien dosé en longueur, en com­pag­nie de cette char­mante inter­prète aux airs de Ségolène Roy­al. Courez la voir, il n’y a que 3 dates !