Ciao Beauté (Off Avignon)

0
220

Cabaret chan­sons de Lau­rent Madiot et Csa­ba Palotaï
Mise en scène Oliv­er Prou

Dans une atmo­sphère chaleureuse de cabaret musi­cal, Lau­rent Madiot nous pro­pose, avec son com­plice Csa­ba Palotaï (arrangeur-directeur d’orchestre), un spec­ta­cle sur­prenant, décon­cer­tant mais ter­ri­ble­ment attachant. On retrou­ve avec plaisir le même univers poé­tique et ten­dre que nous avions déjà pu appréci­er dans Le petit monde de Georges Brassens, son précé­dent spec­ta­cle. Cette fois, Lau­rent Madiot nous inter­prète ses pro­pres chan­sons, tan­tôt légères et drôles, tan­tôt étranges et énig­ma­tiques. Les textes intel­li­gents et recher­chés deman­dent au spec­ta­teur une con­cen­tra­tion de tous les instants. Presque tous les styles musi­caux sont représen­tés, ce qui donne une grande var­iété au spec­ta­cle. Lau­rent Madiot n’est pas seul sur scène, il est entouré de cinq tal­entueux musi­ciens mul­ti instru­men­tistes dont deux filles égale­ment chanteuses. Notre coup de coeur va à sa jeune parte­naire Mar­lène Bouniort, for­mi­da­ble chanteuse, danseuse et comé­di­enne à l’én­ergie com­mu­nica­tive. Dans la deux­ième par­tie de son spec­ta­cle, Lau­rent Madiot nous offre un très joli con­te en chan­sons « Eve et Line », l’his­toire d’un ex-domp­teur d’ours et d’une nymphette à deux têtes dont l’une dis­paraît pour laiss­er place à…un grain de beauté ! Pour illus­tr­er cette his­toire, une pein­ture ani­mée est pro­jetée sur un écran. Spec­ta­cle orig­i­nal, intel­li­gent, com­plet, plein de poésie, de ten­dresse et de drô­lerie, Ciao Beauté mérite plus qu’un détour. Lau­rent Madiot se révèle être un créa­teur, un auteur et un inter­prète de grand tal­ent qui sort avec bon­heur des sen­tiers battus.