Chicago

0
277

Sor­tie sur les écrans français au début de l’an­née 2003, l’adap­ta­tion ciné­matographique tant atten­due du Chica­go de Kan­der et Ebb signe le retour tri­om­phal de la comédie musi­cale à l’améri­caine. À tra­vers la ren­con­tre de deux meur­trières en quête de célébrité, cette œuvre inspirée d’un authen­tique fait divers inter­roge le rêve améri­cain, la jus­tice spec­ta­cle, la cor­rup­tion et la manip­u­la­tion. En tête de dis­tri­b­u­tion, on retrou­ve l’ex­cel­lent duo Cather­ine Zeta-Jones / Renée Zell­weger, mais aus­si Richard Gere et l’ex­cep­tion­nelle Queen Latifah.

Il était dif­fi­cile d’imag­in­er la trans­po­si­tion filmée d’un spec­ta­cle qui suit les règles d’une revue de music-hall et opère un va-et-vient con­stant entre les scènes par­lées et les moments musi­caux. Ingénieuse­ment, Rob Mar­shall a choisi de con­sid­ér­er les séquences musi­cales comme des pro­jec­tions men­tales de l’héroïne. Grâce à une réal­i­sa­tion par­faite et un indé­ni­able tal­ent de choré­graphe, il renoue avec les comédies musi­cales de l’âge d’or améri­cain et offre un film par­faite­ment maîtrisé.

Les bonus habituels pro­posent les com­men­taires audio du réal­isa­teur et du scé­nar­iste, le clip de « All That Jazz » et les ban­des-annonces. On s’in­téressera davan­tage au sec­ond DVD de l’édi­tion col­lec­tor. La par­tie « Dessous de Chica­go » relate l’his­toire de l’œu­vre : grâce aux inter­ven­tions des créa­teurs, on suit les œuvres suc­ces­sives qui menèrent du procès de la vraie Rox­ie Hart à la pièce de théâtre, dev­enue film, puis spec­ta­cle au suc­cès mit­igé suivi de la reprise à suc­cès. En out­re, une sélec­tion de séquences « en prise directe » per­me­t­tent de pénétr­er l’en­vers du décor et d’as­sis­ter au tra­vail pré­para­toire des acteurs. Les fans de l’œu­vre orig­inelle, qui regret­taient la dis­pari­tion du « classieux » duo entre Mama et Vel­ma, décou­vriront la scène coupée au mon­tage final. Enfin, plusieurs inter­views, dont on regret­tera la brièveté, don­nent l’oc­ca­sion aux artistes de s’ex­primer sur leur vision du film, des thèmes, du tra­vail de leurs partenaires…

En guise de con­clu­sion, on ne peut que con­seiller à ceux qui n’au­raient pas encore vu le film de se pro­cur­er le DVD et de se plonger dans ce Chica­go de toute beauté. Pour les autres, ils ont sans doute d’ores et déjà rangé leur exem­plaire dans le ray­on des comédies musi­cales incontournables.

A not­er : Un DVD « super col­lec­tor » en édi­tion lim­itée paraî­tra le 6 novem­bre 2003. Il com­pren­dra l’édi­tion col­lec­tor précédem­ment présen­tée ain­si qu’un livre de 100 pages, la pre­mière du film à Paris, la con­férence de presse à Paris, un CD audio, une affiche et six photos.