Cathy Arondel

0
223
Cathy Arondel ©DR
Cathy Aron­del ©DR

Cathy Aron­del est la choré­graphe de Chance et y inter­prète régulière­ment le rôle de Kate.

Nom : Arondel

Prénom : Cather­ine, offi­cielle­ment, mais Cathy pour la plu­part des gens !

Date de nais­sance [NDLR : année fac­ul­ta­tive mais ce serait bien si vous la met­tiez] : 6 juin 1969

J’adore : Etre à la cam­pagne, regarder le ciel et écouter la nature.

Je déteste : L’ar­riv­isme et les mani­gances qui en découlent.

Ma couleur préférée : Rouge-orangé et son camaïeu

Mon péché mignon : Le caramel sur des morceaux de cacahuètes…

L’autre méti­er que j’au­rais pu faire : Gamine, mon sec­ond choix était coif­feuse ! La con­fec­tion de cos­tumes m’in­téresse aus­si beaucoup.

La chose que j’emporterais sur une île déserte : Robin­son Cru­soë de Daniel Defoe, his­toire de me don­ner quelques tuyaux…

Mon pire cauchemar : Etre enfer­mée avec des reptiles.

Sucré ou salé ? Le mélange des deux.

En ce moment, j’é­coute : (tout en vous répon­dant : FIP), Jamie Cul­lum Point­less Nos­tal­gic, Wendy Lee Tay­lor Let’s do it.

En ce moment, je lis : La mort à Venise de Thomas Mann et La mer­veilleuse aven­ture du Casi­no de Paris de Jean Prasteau.

Mon idole quand j’avais dix ans était : Noël­la Pon­tois (anci­enne danseuse étoile)

Mon idole aujour­d’hui est : Je n’en ai pas… ou trop !

Ma comédie musi­cale préférée : Sweet Char­i­ty.

Le rôle que je rêve d’in­ter­préter : La Castafiore (je rêve de porter un sou­tien-gorge bon­net F).

La per­son­ne avec qui je rêve de tra­vailler : Bob Fos­se… mais je crois que c’est trop tard !

Trois adjec­tifs qui me décrivent : Gour­mande, assez désor­don­née et un tan­ti­net tête en l’air… et là, je ne vous par­le que de mes qualités !

Ques­tion posée par la précé­dente vic­time de Ze Inter­roga­toire, Jacques Vidal : Tu veux bien être mon amie ? J’en rêve mais c’est lui qui ne veux plus depuis notre dernier tango !

La ques­tion que je pose à la prochaine vic­time de ze inter­roga­toire : Arrives-tu à touch­er le bout de ton nez avec ta langue ?

Ma devise : Ouvre en grand les yeux et fie-toi à ton instinct.