Canada — The Apprenticeship of Duddy Kravitz : The Musical !

0
117

duddy

Livret et paroles : David Spencer
Musique : Alan Menken
D’après le roman de Morde­cai Richler
Mise en scène : Austin Pendleton

Direc­tion musi­cale : Jonathan Monro
Orches­tra­tions : Oran Eldor
Choré­gra­phie : Day­na Tekatch
Directeur musi­cal asso­cié : Nick Burgess
Décors et cos­tumes : Michael Eagan
Éclairages : Luc Prairie
Son : Peter Balov

Dis­tri­b­u­tion :
Ken James Stew­art, George Mass­wohl, Marie-Pierre de Bri­enne Howard Jerome, Adri­an Marchuk, Vic­tor A. Young David Coomber, Sam Rosen­thal, Michael Rud­der, Kris­t­ian Tru­elsen, Albane Chateau, Gab Desmond, Julia Hal­f­yard, Michael Daniel Murphy.

Alan Menken, le com­pos­i­teur aux huit Oscars (entre autres pour La Belle et la Bête), signe la toute pre­mière adap­ta­tion musi­cale du roman emblé­ma­tique de Morde­cai Rich­ler, sur un livret et des paroles de David Spencer. Austin Pendle­ton, l’icône du ciné­ma et du théâtre, met­tra en scène une bril­lante dis­tri­b­u­tion entière­ment canadienne.

Véri­ta­ble mon­u­ment de la lit­téra­ture, The Appren­tice­ship of Dud­dy Kravitz (L’Apprentissage de Dud­dy Kravitz), le roman sur l’avènement de l’âge adulte de Morde­cai Rich­ler, séduit les plus grands noms de la musique pour sa pre­mière adap­ta­tion mon­di­ale sur la scène du Cen­tre Segal des arts de la scène.

The Appren­tice­ship of Dud­dy Kravitz c’est l’émouvant réc­it du pas­sage à l’âge adulte du jeune prodi­ge Dud­dy Kravitz qui a frap­pé l’imagination de plusieurs généra­tions. Dans les rues du Mon­tréal des années 1950, Dud­dy Kravitz, un vau­rien ambitieux et com­bat­if à l’aube de l’âge adulte, se démène pour gravir l’échelle sociale.

Prêt à tout pour se prou­ver qu’il est quelqu’un, il n’hésite pas à pren­dre des risques pour se faire un nom et ce, aux dépens de ceux qu’il aime ; tout se résume à choisir quelle sorte d’homme il va devenir.

L’histoire a été immor­tal­isée au grand écran dans le long métrage de 1974 met­tant en vedette Richard Drey­fuss, un film qui a été restau­ré en 2013 par l’Académie cana­di­enne du ciné­ma et de la télévision.

Il s’agit d’un coup d’éclat musi­cal pour le Segal, car la musique orig­i­nale de Dud­dy Kravitz ne sera signée par nul autre qu’Alan Menken, le com­pos­i­teur de La Belle et la Bête, de La petite Sirène et de La petite bou­tique des hor­reurs. Lau­réat de plusieurs Tony et Oscars, le légendaire com­pos­i­teur est l’auteur de plusieurs des chan­sons et des par­ti­tions musi­cales phares de notre temps.

« Le fait de mon­ter le spec­ta­cle en pre­mière sur les lieux mêmes de son his­toire, c’est tout bon­nement la con­créti­sa­tion d’un rêve. Il a fal­lu beau­coup de temps pour men­er à bien ce pro­jet et c’est d’autant plus impor­tant de pou­voir vous le présen­ter ici », a indiqué Alan Menken, qui tra­vaille actuelle­ment sur Gala­vant, la série télévi­suelle à suc­cès de ABC et, à l’adaptation musi­cale — qui vient tout juste d’être annon­cée — de Mrs. Doubt­fire et dont le livret sera signé par Har­vey Fierstein.

Cette nou­velle adap­ta­tion de The Appren­tice­ship of Dud­dy Kravitz s’appuie égale­ment sur les tal­ents extra­or­di­naires de David Spencer, le paroli­er et libret­tiste améri­cain aux mul­ti­ples récom­pens­es (Weird Romance, La Bohème de The Pub­lic The­ater, et le prochain The Gold­en Calf), qui a adap­té le livret et les paroles du roman éponyme de Rich­ler pub­lié en 1959.

Austin Pendle­ton, (acteur et met­teur en scène améri­cain) dirig­era les qua­torze comé­di­ens de la dis­tri­b­u­tion dont Ken James Stew­art dans le rôle-titre, George Mass­wohl qui campe Max Kravitz et la Mon­tréalaise Marie-Pierre de Bri­enne qui joue Yvette, l’objet des con­voitis­es de Dud­dy. Howard Jerome, que l’on a pu voir dans l’adaptation ciné­matographique du Monde de Bar­ney en 2010, égale­ment tiré d’un roman de Rich­ler, fait ses débuts sur la scène du Cen­tre Segal dans le rôle du grand-père de Dud­dy, Sim­cha Kravitz.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=F5QIbt23v74[/youtube]