Canada — Concert du 30e anniversaire du Cirque du Soleil (Critique)

0
101

the_30_anniversary_concert_cirque_du_soleilLa musique a tou­jours été un per­son­nage impor­tant des spec­ta­cles du Cirque du Soleil. Elle accom­pa­gne les artistes, elle rythme les per­for­mances et fait ressen­tir les émo­tions. En 30 ans, près d’une ving­taine de compositeur/arrangeurs ont écrit ou arrangé la musique des 35 spec­ta­cles que le Cirque du Soleil a créés depuis 1984. Puisant leur inspi­ra­tion dans les musiques du monde, tan­tôt dans l’univers du rock, du jazz, ou de sonorités con­tem­po­raines, cha­cun a ponc­tué à sa manière l’une ou l’autre des 35 pro­duc­tions. Ce con­cert de 75 min­utes réu­ni­ra un chœur de 70 cho­ristes, dont la direc­tion artis­tique a été con­fiée à Gre­go­ry Charles, 8 solistes accom­pa­g­nés de 28 musiciens.

Notre avis :
Mais quelle merveille…

Pour ce con­cert-anniver­saire (c’est bien un con­cert, pas un spec­ta­cle du Cirque du Soleil), le choix s’est porté sur l’église Saint-Jean-Bap­tiste qui offre non seule­ment un décor superbe mais égale­ment une acous­tique excellente.
Les bancs sont archipleins et nom­breux ceux qui s’attendent à l’émerveillement… qui, à notre sens, est bien au ren­dez-vous. Les morceaux s’enchainent avec grâce portés par 8 solistes et 70 cho­ristes (un chœur for­mé par deux pro­fes­sion­nels et 12 enfants ain­si qu’une dif­férente chorale chaque soir) et 28 musiciens.

Les chan­sons sont issues tirées des spec­ta­cles Ale­gria (1994) et Saltim­ban­co (1992), Criss Angel beLIEve, Zaia et Zed (2008), Ovo, Banana shpeel et Viva Elvis (2009), Totem (2010), Zarkana, Michel Jack­son – the immor­tal tour et Iris (2011), Amalu­na (2012) et enfin Kurios (2014). Francine Poitras, Estelle Esse, Math­ieu Lavoie, Rox­ane Potvin, Audrey Bris­son-Jutras, Anna Liani, Paul Bis­son, Dominic Dage­nais nous expri­ment au tra­vers de leur per­son­nage, en solo ou en chœur, leurs émo­tions que nous ressen­tons avec bon­heur. Petit coup de cœur pour la « petite fille » et pour la « femme-oiseau ».

Pour pass­er à tra­vers 35 spec­ta­cles en 90 min­utes, Alain Vinet, le directeur musi­cal, a mon­té le spec­ta­cle en dif­férents mou­ve­ments. D’ailleurs, la richesse visuelle n’est pas en reste avec les jeux d’éclairage et les pro­jec­tions qui ponctuent le con­cert. Et que dire des cos­tumes… bien sûr, magnifiques.
« Ale­gria » est bien le terme qui convient…

A not­er qu’à la pre­mière soirée, au prof­it de l’hôpital Sainte-Jus­tine, soit deux jours avant les représen­ta­tions pub­lic, si la sec­onde moitié du con­cert pou­vait paraître un peu trop sta­tique par rap­port aux sur­pris­es de la pre­mière par­tie, quelques mod­i­fi­ca­tions de mise en scène étaient prévues, notam­ment de faire entr­er les per­son­nages plus tôt dans le spectacle.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tloLztUB_jM[/youtube]