Canada — American Idiot

0
279

american_idiot_montreal

Musique : Green Day
Livreut : Bil­lie Joe Arm­strong et Michael Mayer
Paroles : Bil­lie Joe Armstrong

La tournée nationale de l’explosif suc­cès de Broad­way, Amer­i­can Idiot qui a été décrit comme étant « mer­veilleuse­ment bruyant » et « chargé émo­tion­nelle­ment » par le New York Times et « car­ré­ment élec­trisant » par le Boston Globe, sera présen­té pour la pre­mière fois à Montréal.

Amer­i­can Idiot, nom­mé dans la caté­gorie de la meilleure comédie musi­cale aux Tonys et gag­nant du prix Gram­my de la meilleure trame sonore de spec­ta­cle musi­cal, met en vedette la musique de Green Day avec les paroles du chanteur Bil­lie Joe Arm­strong. Le livret est de Bil­lie Joe Arm­strong et de Michael May­er, ce dernier en assume égale­ment la mise en scène. Michael May­er est gag­nant d’un prix Tony pour la meilleure mise en scène (Spring Awak­en­ing).

L’acclamée équipe créa­tive inclut aus­si des choré­gra­phies par le gag­nant d’un prix Olivi­er Steven Hoggett (Black Watch) et des orches­tra­tions et des arrange­ments par le gag­nant d’un prix Pulitzer : Tom Kitt (Next to Nor­mal). La scéno­gra­phie de Chris­tine Jones et la con­cep­tion d’éclairages de Kevin Adamsun Tony fig­ureront aus­si dans la tournée.

Gag­nant de deux Tony Awards, Amer­i­can Idiot est l’histoire de trois amis d’enfance, cha­cun cher­chant un sens à sa vie dans le monde de l’après-11 sep­tem­bre. À tra­vers un spec­ta­cle incroy­able et des per­for­mances exci­tantes et avec l’espoir incar­né par une nou­velle généra­tion, Amer­i­can Idiot a procuré aux spec­ta­teurs énor­mé­ment de plaisir soir après soir depuis sa présen­ta­tion sur Broad­way au St. James The­atre, de mars 2010 à avril 2011, et sa sub­séquente tournée nationale qui a été lancée en décem­bre 2011, à Toronto.

« Depuis sa créa­tion, les spec­ta­teurs ont été sur­pris par le par­cours émo­tion­nel dans lequel le spec­ta­cle les amène, le tout étant racon­té presque exclu­sive­ment à tra­vers les chan­sons de Green Day, inclu­ant de nom­breuses chan­sons avec lesquelles ils sont déjà fam­i­liers et qu’ils aiment », a dit le pro­duc­teur Tom Hulce. « C’est une époque si forte pour notre pays et la quête de nos per­son­nages pour quelque chose en quoi croire est superbe­ment célébrée à tra­vers la musique mer­veilleuse­ment riche de Bil­lie Joe et Green Jay », a‑t-il ajouté.

La comédie musi­cale inclut les suc­cès “Boule­vard of Bro­ken Dreams,” “21 Guns,” “Wake Me Up When Sep­tem­ber Ends,” “Hol­i­day” et la pop­u­laire pièce-titre “Amer­i­can Idiot” tirée de l’album mul­ti-pla­tine et gag­nant d’un prix Gram­my de Green Day, datant de 2004. La trame sonore inclut aus­si plusieurs chan­sons du disque de 2009 de Green Day “21st Cen­tu­ry Break­down,” et une chan­son d’amour inédite, “When It’s Time.”

Amer­i­can Idiot a eu sa pre­mière au Berke­ley Reper­to­ry The­atre en sep­tem­bre 2009. En avril 2010, la comédie musi­cale a pris l’affiche sur Broad­way où les cri­tiques ont été unanime­ment pos­i­tives, Charles Ish­er­wood du New York Times décrivant le spec­ta­cle comme « la comédie musi­cale la plus auda­cieuse à avoir affron­té Broad­way lors de la dernière décen­nie » et le Toron­to Star déclarant qu’il s’agit de « la pre­mière grande comédie musi­cale du 21e siècle! »

Amer­i­can Idiot :
Les 2 et 3 jan­vi­er 2014, au Grand théâtre de Québec.