Broadway Baby crève l’écran (Critique)

0
134

laetitia ayres_aff A3 4.inddAvec Læti­tia Ayrès (chant & textes) et Jeyran Ghi­aee (piano)

Broad­way baby revient… sur la côte Ouest!

Entre musiques de films et stand up, Broad­way Baby Crève L’Écran porte un regard décalé sur Hol­ly­wood. Au générique, des extraits de Cabaret, Damn Yan­kees, West Side Sto­ry, Sweeney Todd, Grand Hotel, Break­fast at Tiffany’s, My Fair Lady, Kill Bill, etc.

Ce nou­veau tour de chant fait écho à Broad­way Baby créé en 2010 au Théâtre des Blancs Manteaux.

Notre avis :
Beau­coup de sincérité et d’enthousiasme dans ce tour de chant autour de grands thèmes de Hol­ly­wood et Broad­way : tan­tôt espiè­gle, tan­tôt moqueuse, tou­jours attachante, Læti­tia Ayrès (déjà enten­due dans Sond­heim en langue française) joue la carte du stand-up (accom­pa­g­née d’une pianiste impec­ca­ble) et déroule avec pétu­lance ses petites his­toires autour du thème « j’aimerais que ma vie de chanteuse soit une comédie musi­cale ». Si cer­tains titres, d’essence plus lyrique, mérit­eraient d’être mieux car­ac­térisés, les bal­lades chaloupées et les chan­sons à textes (What­ev­er Lola Wants, Bang Bang, Show Off) lui per­me­t­tent de faire val­oir un beau médi­um et une remar­quable diction.
Etant don­né l’exiguïté du Swan Bar et ses dif­fi­ciles con­di­tions d’écoute (bruits de bar presque inin­ter­rom­pus, ser­vice des bois­sons au milieu des chan­sons), souhaitons que d’autres salles, plus prop­ices au spec­ta­cle vivant, accueil­lent ce duo com­plice et lui per­me­t­tent de crev­er l’écran et la scène.