Barbara : de l’Ecluse au Chatelet (Critique)

0
235

BarbaraUn spec­ta­cle musi­cal conçu et inter­prété par
Marie–Hélène Ferry
Accom­pa­g­née par :
Roger Pouly au piano
Ser­gio Tomas­si en alter­nance avec Jacques Fer­chit à l’accordéon.

Résumé : En 1954, c’est à L’Ecluse, dans un petit cabaret parisien de la Rive Gauche situé sur les bor­ds de Seine, que Bar­bara fait ses débuts.  Elle y revient en 1958 et s’y installe jusqu’en 1964. Elle inter­prète alors Brassens, Brel, Scot­to, Frag­son…  En 1981,  elle déclare  : « Ce sont les 60 spec­ta­teurs de L’Ecluse qui m’ont fait naitre  ». En 1994, elle remon­tera sur les planch­es de cette salle mythique : ce sera sa dernière scène parisienne…
C’est au Théâtre de Nesle, en plein cœur de St Ger­main des Prés, à mi-chemin entre le légendaire cabaret de L’Ecluse et le Théâtre du Châtelet, que Marie-Hélène FERY accom­pa­g­née de ses deux musi­ciens,  nous pro­pose  de (re)vivre, l’étonnant par­cours de la longue dame brune.

Notre avis : Reçu dans la petite cave intimiste du Théâtre de Nesle, ce spec­ta­cle rend un très bel hom­mage à Bar­bara. Marie Hélène Fer­ry, grande ama­trice de la chanteuse , reprend quelques uns des plus beaux airs de celle-ci accom­pa­g­née par Ser­gio Tomas­si, ancien accordéon­iste de la chanteuse, et Roger Pouly, pianiste de Charles Trenet.
Cet hom­mage prend toute sa dimen­sion grâce aux textes de liaisons, qui visent à racon­ter l’his­toire de Bar­bara, de ses débuts à l’Ecluse, qui la firent con­naitre, à ses suc­cès postérieurs.
C’est un spec­ta­cle à voir, en sou­venir de la chanteuse et pour décou­vrir ou redé­cou­vrir ses très belles chansons.