Avignon Off 2010 : Carrington-Brown

0
328

carrington-brownCar­ring­ton-Brown, ce sont  deux anglais : une  femme, un homme.
Elle, Rebec­ca Car­ring­ton, chante et joue du vio­lon­celle qu’elle maîtrise à la per­fec­tion. Elle est drôle, vive, une pêche d’enfer ! Lui, Col­in Brown, au con­traire, joue l’assistant avec un flegme et un humour très British. Il chante avec une belle voix de basse.

Car­ring­ton-Brown par­courent le monde avec Joe le vio­lon­celle. Mais, la ren­con­tre des cul­tures musi­cales n’est pas facile et le vio­lon­celle anglais a sou­vent du mal à pass­er, ques­tion de langue, d’accent ou de nom­bre de cordes… C’est l’occasion d’épingler quelques traits  de car­ac­tère, tous les pays en pren­nent pour leur grade mais le tout avec finesse, espiè­g­lerie et ça fait mouche à chaque fois ! le pub­lic rit beau­coup ! Tout est fait en plusieurs langues et en France, beau­coup en Français !  Car­ring­ton-Brown c’est un voy­age musi­cal qui va de Bach à Bol­ly­wood, en pas­sant par la marche écos­saise et la bossa nova, aus­si tous les ingré­di­ents sont-ils réu­nis pour que la fête soit réussie !

Après le Quatuor, Duel ou la Fram­boise friv­o­le, Car­ring­ton-Brown c’est le nou­veau petit vent  frais dans le paysage de l’humour musical !