Anne Baquet

0
216

Avec Anne Baquet
Au piano : Damien Nedonchelle
Mise en scène de Clau­dine Allégra

Anne Baquet est une sopra­no pas comme les autres. Avec sa jolie voix cristalline, elle aurait pu se com­plaire dans un réper­toire clas­sique et épa­ter la galerie avec des vir­tu­osités en tout genre. Au lieu de ça, elle préfère amuser la galerie avec des his­toires ten­dres et cocass­es. Ses affich­es signées Sav­i­gnac ou Sem­pé en dis­ent déjà beau­coup sur le per­son­nage : on a ici affaire à une fan­tai­siste qui cul­tive l’hu­mour sur­réal­iste et absurde avec des textes signés Roland Topor, Michel Griso­lia, Isabelle May­ereau ou Anne Sylvestre. Chaque chan­son est une véri­ta­ble petite his­toire en soi présen­tant des per­son­nages sou­vent exubérants : une ouvreuse de ciné­ma porno, une dépres­sive qui regarde la télé, une autre qui épie son voisin, une femme qui a tué son mari et sa mémé… Et quand Anne va faire un tour là où on l’at­tendrait le plus (la comédie musi­cale avec Bern­stein, l’opérette), elle y déniche des titres rares et far­felus tel que ce « Non, je ne veux pas chanter »… Un réc­i­tal décalé et char­mant qui ne se prend jamais au sérieux.