Alexandre Faitrouni, le fou chantant

0
444
La troupe de Love Circus aux Folies Bergère (c) Bruno Barbazan
La troupe de Love Circus aux Folies Bergère (c) Bruno Barbazan
La troupe de Love Cir­cus aux Folies Bergère © Bruno Barbazan

Que savez-vous de votre future par­tic­i­pa­tion à Love Cir­cus ?
Au milieu de cette famille de cir­cassiens mys­térieuse et excen­trique, je vais jouer le cousin. Un peu à part, je serai dans l’histoire une espèce d’électron libre, un per­son­nage qui apporte une petite touche poé­tique et humoris­tique au spec­ta­cle. J’aime beau­coup cette idée et l’ambiance de ce show, même si je ne con­nais pas encore en détails mes dif­férentes scènes et la façon dont j’aborderai mon personnage.

La dis­tri­b­u­tion est loin d’être com­posée d’inconnus pour vous…
Que deman­der de plus ? Fan­ny (Fourquez), Vin­cent (Heden), Aurore (Delplace), le staff… je retrou­ve de vrais amis avec la bande de Salut les Copains. Entre le spec­ta­cle à Paris et la tournée en France, nous avons tout de même vécu près d’un an ensem­ble ! De nou­veaux artistes, avec qui je n’avais jamais évolué, nous rejoignent. Tout cela forme une belle équipe avec qui j’ai hâte de tra­vailler !  Je suis vrai­ment ravi de retourn­er dans quelques mois au Folies Bergère après une belle année par­ti­c­ulière et assez exceptionnelle.

Que retenez-vous de ces derniers mois ?
Ce fut une année for­mi­da­ble et chargée ! Mais c’est main­tenant qu’il faut prof­iter, on ne sait pas de quoi demain sera fait ! Sans compter que l’on voit beau­coup trop de gens tal­entueux qui sont en galère en ce moment, donc je ne vais sure­ment pas me plaindre.
Depuis l’automne, j’ai évidem­ment le bon­heur de jouer le fou dans la Belle et la Bête. J’ai décou­vert d’ailleurs un rythme que je ne con­nais­sais pas : assur­er presque onze mois de spec­ta­cle dans la même salle, être sur scène 6 jours sur 7 entre les répéti­tions, les représen­ta­tions…  Nous venons de dépass­er les 170 séances, et cela va con­tin­uer jusqu’à la fin du moins de juil­let. C’est la pre­mière fois que j’assure ain­si une telle cadence. En même temps, mais avec un rôle com­plète­ment à l’opposé du fou génial de la Belle et la Bête, j’ai aus­si par­ticipé à Hansel et Gre­tel au Palais des Glaces, enfin j’ai égale­ment rejoint l’aventure des Funam­bules. Bref je vis tout de même une très belle année ! Je peux vous promet­tre que je vais prof­iter à fond de mes deux semaines de repos cet été avant d’attaquer Love Cir­cus !

Retrou­vez ici toute la dis­tri­b­u­tion de Love Cir­cus