Ah ! Vous dirai-je maman !!!

0
256
ahvousdiraijemaman.jpg

Duo (bien) chan­té par Chris­tiane Legrand et Véronique Le Berre
Mise en chantier : Michel Dus­sarat et Isabelle Gomez
Sur une idée de Chris­tiane Legrand
Direc­tion musi­cale et arrange­ments : Benoît Urbain et Patrice Peyrieras
Pinano : Benoît Urbain ou Patrice Peyrieras
Vio­lon­celle : Flo­rence Hen­nequin ou Jacques Nicolas

Petit bijou de spectacle
Envie de vous évad­er pen­dant une heure du stress quo­ti­di­en ? Besoin de retrou­ver les chemins de l’en­fance ? Une seule solu­tion : ren­dez-vous au très char­mant théâtre du Renard pour voir, ou plutôt vivre, Ah vous dirai-je maman. Mer­veilleuse­ment accom­pa­g­nées par un piano et un vio­lon­celle, les voix con­juguées de Chris­tiane Legrand (la soeur de Michel) et Véronique le Berre évo­quent les méan­dres des rap­ports mère/fille et vous entraî­nent sur les sen­tiers de tra­verse. Rap­ports tan­tôt ten­dres, com­plices ou con­flictuels illus­trés par le choix inspiré et éclec­tique de chan­sons plus ou moins con­nues. Le grand charme du spec­ta­cle naît d’une véri­ta­ble émo­tion que les magi­ci­ennes et leurs musi­ciens instal­lent, l’air de rien.

Salu­ons Benoît Urbain et Patrice Peyri­eras pour leurs superbes arrange­ments ain­si que Michel Dus­sarat et Isabelle Gomez pour la « mise en chantier » du spec­ta­cle. Pour les fans de Demy, l’é­mo­tion affleure en enten­dant Chris­tiane inter­préter un extrait des Para­pluies de Cher­bourg ou Peau d’Ane (elle dou­blait respec­tive­ment Anne Ver­non et Del­phine Seyrig). Seules les par­ties de comédie nous lais­sent un peu sur notre faim, les chanteuses se sen­tant man­i­feste­ment moins à l’aise. Mais dès que le chant reprend sa place, la salle retombe sous le charme de ce déli­cieux spec­ta­cle. S’il fal­lait vous con­va­in­cre défini­tive­ment, sachez que Ah vous dirai-je maman, mal­gré son titre, n’est pas a pri­ori des­tiné aux enfants. Or ils étaient nom­breux lors de la représen­ta­tion à laque­lle j’ai assisté. Il a suf­fi de quelques min­utes pour qu’adultes et enfants parta­gent, ensem­ble, le même rêve. Un petit bijou de spec­ta­cle à recevoir comme un cadeau.