20 000 Lieues sous les Mers

0
370
20000-lieues

Nous sommes en 1869. Alors qu’on le croy­ait dis­paru dans les entrailles d’un mon­stre, le pro­fesseur Aron­nax est de retour à Paris pour relater son périple sous les mers à bord du « Nautilus »…
Syd­ney Bernard passe « 20 000 Lieues sous les Mers » à la moulinette et n’en garde que les moments forts, sans jamais déna­tur­er le texte de Jules Verne. Une idée plutôt clas­sique pour amen­er les enfants à la lit­téra­ture, mais la mise en scène déli­rante et inter­ac­tive du spec­ta­cle lui donne toute son orig­i­nal­ité. Le bureau du Pro­fesseur devient tour à tour salle des machines, poulpe géant et salon du Nau­tilus à grand ren­fort d’effets spé­ci­aux et de jeux de lumières.
Accom­pa­g­né de son assis­tant, Aron­nax con­te pen­dant 1h20 son aven­ture et inter­prète à lui seul tous les per­son­nages du roman. À la fois Cap­i­taine Nemo, Con­seil, et Ned Land, il donne vie au texte et met l’accent sur des prob­lé­ma­tiques tou­jours d’actualité (réchauf­fe­ment cli­ma­tique, men­ace des espèces, respect de l’environnement…).
Au final, cette odyssée écologique devrait plaire aux 6–10 ans tout en per­me­t­tant aux par­ents de pass­er un agréable moment ; une occa­sion idéale de (re)découvrir l’œuvre de Jules Verne.

20000-lieuesNous sommes en 1869. Alors qu’on le croy­ait dis­paru dans les entrailles d’un mon­stre, le pro­fesseur Aron­nax est de retour à Paris pour relater son périple sous les mers à bord du « Nautilus »…

Syd­ney Bernard passe 20 000 Lieues sous les Mers à la moulinette et n’en garde que les moments forts, sans jamais déna­tur­er le texte de Jules Verne. Une idée plutôt clas­sique pour amen­er les enfants à la lit­téra­ture, mais la mise en scène déli­rante et inter­ac­tive du spec­ta­cle lui donne toute son orig­i­nal­ité. Le bureau du Pro­fesseur devient tour à tour salle des machines, poulpe géant et salon du Nau­tilus à grand ren­fort d’effets spé­ci­aux et de jeux de lumières.

Accom­pa­g­né de son assis­tant, Aron­nax con­te pen­dant 1h20 son aven­ture et inter­prète à lui seul tous les per­son­nages du roman. À la fois Cap­i­taine Nemo, Con­seil, et Ned Land, il donne vie au texte et met l’accent sur des prob­lé­ma­tiques tou­jours d’actualité (réchauf­fe­ment cli­ma­tique, men­ace des espèces, respect de l’environnement…).

Au final, cette odyssée écologique devrait plaire aux 6–10 ans tout en per­me­t­tant aux par­ents de pass­er un agréable moment ; une occa­sion idéale de (re)découvrir l’œuvre de Jules Verne.